composition-vierge-team-football-audiovisuel-tournage-cinema-teslart

Si une équipe de tournage était composée comme une de football, qui serait à quel poste ?

Alors que la coupe du monde de football 2018 se déroule en Russie nous nous sommes amusés à concevoir une composition d’équipe d’un tournage. Voici à quoi ressemblerait notre 4:3:3 de l’audiovisuel.

Le gardien / le scénariste

Commençons par le poste du gardien. Pilier d’une équipe, celui qui ne peut pas faire gagner un match mais qui peut l’empêcher d’être perdu. Un poste unique puisqu’il est le seul joueur pouvant saisir le ballon à la main.
A cette place c’est le scénariste pilier de l’histoire qui va être comptée, celui qui créer toute l’intrigue pour ces partenaires du plateau de tournage la mette en scène tandis qu’il reste derrière attendant que ces coéquipiers fructifie son travail.

Les défenseurs centraux / le régisseur général et chef-ripper

Sans eux pas de sérénité sur le terrain, ils sont là à tout instant pour défendre le but, récupérer le ballon et faire une relance propre voir même pourquoi longue ouverture décisive. Ce sont bien sûr les défenseurs centraux.
A ce poste il y a d’un côté l’équipe régie incarné par le « régie gé » qui est toujours là pour pallier aux problèmes plateau et faire en sorte que les équipiers aient tout ce qu’il faut pour bien faire leur travail.
A ses côté pour une charnière vraiment solide, on a les manuels du plateau représentés par le chef-machineur. Ils sont solides et costaux. Ils apportent le matériel, l’entretiennent et font des installations sur le set en s’assurant qu’elles sont résistantes.

Les latéraux / le compositeur et l’étalonneur

Au côté des défenseurs, les latéraux. Poste défensif orienté d’une façon moderne vers l’avant. Ils couvrent les ailes du terrain pour gêner les attaquants adverses et remonter le ballon par les côtés en vue potentiellement d’assurer un centre pour les attaquants.
A droite il y a le compositeur qui rythme les scènes filmées et les accompagne pour les magnifier. Sur l’ensemble du montage final, il incorpore la bande-originale souvent vecteur d’émotions à elle seule.
A gauche c’est l’étalonneur qui rattrape les écarts de couleurs ou de luminosité et rend belle l’image en vue de la diffusion. En privilégiant des teintes et en jouant sur le contraste, il amplifie l’ambiance visuelle du film pour orienter la lecture du spectateur.

Equipe-cinema-tournage-poste-composition-football-teslart-moitierVoici notre compo pour le moment.



La sentinelle / le monteur

La sentinelle est derrière les relayeurs, elle a un gros volume de jeu et couvre le milieu de terrain pour perturber le jeu adverse. Lorsqu’elle récupère le ballon elle le transmet pour que l’équipe reparte de l’avant.
A ce rôle il y a notre monteur. Destiné à recevoir les rushs du tournage. Aidé par le rapport de la scripte, il va devoir faire le tri entre plusieurs prises d’une même scène et sélectionner la bonne. Il va ensuite devoir tout recomposer afin de donner le sens et le rythme du film.

Les relayeurs / le HMC et le chef-décorateur

Devant la sentinelle, les 2 relayeurs, chargés lorsqu’ils ont le ballon de le transmettre aux offensifs pour que ceux-ci fassent la différence. En position haute ils mettent la pression dans la moitié de terrain adverse.
Le HMC (habillage, maquillage, coiffure) est à ce poste. Son rôle est de parer les comédiens des meilleurs atours afin que ceux-ci soient les plus beaux à l’image. C’est aussi un élément qui encre dans une époque ou un milieu social avec la notion de raccord qui doit être assuré tout au long d’une production.
A côté, il y a le chef-déco qui place le comédien et le film dans un univers plus ou moins réaliste et qui influence donc directement une histoire en plus de jouer un rôle sur l’image et/ou le son. De même il encre dans une époque et apporte des détails subtils qui donnent du sens à l’histoire.

Les latéraux / l’ingénieur du son et le chef-opérateur

Nous remontons une dernière ligne pour trouver le trio offensif chargé de faire la différence en menant les actions et marquants des buts. Il y a 2 latéraux qui vont provoquer la défense pour la déborder afin de s’échapper sur une aile et centrer ou s’enfoncer dans l’axe pour une passe courte ou une frappe.
A gauche nous avons l’ingénieur du son. Il capte les voix et les ambiances pour donner énormément d’informations sur les personnages, l’histoire et l’univers du film. Il crée un fil sonore conducteur qu’on ne perçoit pas toujours consciemment mais qui influence l’appréhension d’une séquence. Il manipule les voix et les sons pour donner une intention à ce que le spectateur entend.
A droite c’est l’image représentée par le chef-opérateur. C’est lui qui donne à voir les comédiens, les costumes et les décors. Il place dans le champ des éléments pour faire avancer l’histoire ou au contraire en garder certaines dissimulées. Il gère le mouvement de la caméra pour rythmer le film. Et il créer la lumière pour révéler les éléments filmés mais également apporter l’esthétique par l’ambiance lumineuse.

L’attaquant / les comédiens

Enfin le dernier joueur de champs, souvent la star de l’équipe celui sur lequel la victoire repose : l’attaquant de pointe. Il doit concrétiser tout le travail du reste de l’équipe en marquant un ou plusieurs buts. Parfois sur une action décisive il fait pencher le cours de la rencontre.
Ce sont les comédiens, ceux sur qui la lumière est concentrée et qui doivent incarner les personnages en leurs prêtant leurs traits et leurs voix. Ils façonnent une manière de se mouvoir et une intonation qui font la personnalité du rôle incarné. Avec le texte ils donnent une âme au personnage, qui va être un vecteur fort pour faire ressentir l’émotion au spectateur.

composition-equipe-tournage-cinema-football-teslartNotre équipe de l’audiovisuel au complet.



L’entraîneur / le réalisateur

Mais une équipe de football, ce n’est pas seulement des joueurs. Il y a aussi un maître d’œuvre qui fait en sorte que tous les joueurs aillent dans le même sens, qu’il y ait des automatismes pour plus d’efficacité et qui fait un plan stratégique pour mener l’équipe à la victoire.
C’est le réalisateur, celui qui a le film sous tous ces aspects en tête et qui cherche à mettre ses idées et ses inspirations sur le scénario. En fonction de la direction qu’il donne aux membres de l’équipe, il harmonise les différents coeurs de métier pour qu’ils fonctionnent dans le même sens. Avec ses assistants, il est l’homme ou la femme fort/forte du plateau, qui mène l’équipe pour obtenir une œuvre unique.

Les dirigeants / les producteurs

Et pour que le recrutement lors du mercato soit possible, pour qu’il y ait des infrastructures pour que les joueurs s’entrainent et préparent les matchs, pour gérer les déplacements et le médical il y a les dirigeants représentés par le président du club.
Au cinéma c’est le producteur exécutif qui gère le budget des producteurs avec l’aide du directeur de production, il recrute les équipes et alloue le budget pour que chaque poste puisse avoir le matériel qu’il faut pour assurer sa mission.

Maintenant que vous avez cette formation type vous pouvez faire votre composition d’équipe idéale en sélectionnant les techniciens et comédiens du monde de l’audiovisuel. N’hésitez pas à nous envoyer vos compositions d’équipe, nous les publierons avec plaisir.

consequat. ultricies Lorem Curabitur adipiscing dictum vel, risus venenatis ut